Classée au troisième rang parmi les producteurs mondiaux, l’Espagne produit divers vins rouges de qualité dans ses différentes régions. Ces derniers sont obtenus grâce à des cépages uniques et comportent des appellations variées.

Appellations des vins espagnols

Les vins espagnols se reconnaissent grâce à divers systèmes d’appellations. Les VdIT ou VT ou encore Vino de la Tierra équivalent aux IGP. Les DO ou Denominación de Origen correspondent aux AOP, tandis que les DOC ou Denominacion de Origen Calificada sont semblables aux grands crus français ou aux DOCG italiennes. En outre, les VC ou VCIG Vinos de Calidad con Indicación Geográfica sont des vins exceptionnels obtenus hors des contraintes des DO. Quant aux VP ou Vinos de Pago, ils correspondent aux vins produits dans des domaines célèbres qui utilisent des cépages internationaux. Les VdM ou Vino de Mesa sont comparables à l’échelon Vin de France.

Selon la durée de vieillissement des vins, une mention est habituellement accolée à la bouteille. La mention Reserva se retrouve sur les vins qui ont été vieillis pendant 36 mois avec au minimum une année en barrique. Ceux qui ont été rapidement mis sur le marché après leur production comportent la mention Vino Joven ou jeunes vignes. Les millésimes d’au moins 60 mois avec 36 mois en barrique comprennent la mention Gran Reserva. Quant aux vins rouges espagnols qui ont été vieillis pendant au moins 24 mois, ils se reconnaissent avec la menton Crianza.

Sur epicurioos.com, vous pouvez acheter le vin rouge espagnol qui vous convient en fonction des occasions ou des plats que vous voulez servir. Optez pour un vin rouge léger afin d’accompagner vos mets contenant de la viande rouge. Cette dernière ainsi que le gibier peuvent être également servis avec du rouge corsé.

Si vous avez préparé un plat à base de poisson blanc, préférez un blanc clair. La viande blanche, quant à elle, sera servie avec un rosé, tandis que le poisson bleu ou les fruits de mer avec de la sauce seront proposés avec du blanc corsé.

De nombreux cépages uniques

Pour produire des vins de qualité, les Espagnols utilisent de nombreux cépages indigènes qui se retrouvent dans différentes zones de l’Espagne. Le Chardonnay, le Merlot, le Sauvignon Blanc et le Cabernet Sauvignon sont des cépages internationaux permettant d’obtenir des vins de qualité réputés en Espagne et de plus en plus connus dans le monde. L’Airen est employé pour obtenir des vins blancs secs et corrects, tandis que l’Albariño qui est célèbre dans le nord-ouest permet d’élaborer des vins aux arômes de fruits à noyau. Par ailleurs, les vins vifs aux goûts d’épices et d’herbes sont obtenus grâce au Viura, tandis que les vins de Cava sont élaborés à partir des cépages Macabeo, Xarel-lo et Parellada. Les vins légers et vifs avec des saveurs de pêche et de melon sont produits à l’aide du Verdejo.

Avec le Tempranillo cultivé dans des zones tempérées, il est possible de produire du vin rouge de marque. Il favorise le vieillissement des vins et leur concentration au cours des assemblages. Grâce à ce cépage, les jovenes présentent une certaine fraîcheur rehaussée avec des arômes de fraise.

La Cariñera permet d’élaborer des vins avec une acidité marquée, des tannins prononcés et une robe profonde. Avec le Graciano, les vins de garde présentent des tannins vifs et une acidité prononcée. Ce cépage contribue à la production des meilleurs vins rouges espagnols.

Les vins jeunes et très alcoolisés sont élaborés à partir de la Grenache ou Garnacha Tinta. Quant aux Mencia, ils sont agréablement acides, contiennent des notes végétales et des arômes de fruits frais. En outre, le Monastrell permet d’obtenir des vins forts en alcool, tanniques, puissants, épicés et présentant une couleur vive.

Les régions espagnoles produisant des vins de qualité

Avec plus d’un million d’hectares de vignes, l’Espagne est dotée de la superficie la plus étendue de vignobles au monde. Il est classé au troisième rang parmi les producteurs internationaux.

Il faut savoir que toutes les régions de ce pays élaborent du vin espagnol. Néanmoins, certaines d’entre elles produisent des vins de qualité destinés à être exportés. Le célèbre xérès est élaboré dans la région de Jerez, tandis que le Ribera del Duero, le Toro et le Bierzo sont produits à Castille-León. La fameuse Rioja est obtenue sur deux régions dont le Pays Basque et la Castille.

L’histoire du vin espagnol à partir du XIXème siècle

Au milieu du XIXème siècle, l’intégration de la méthode bordelaise au cours de la vinification bouleverse le monde de la viticulture espagnole. La Rioja moderne fait ainsi son apparition. À la fin du siècle, alors que le phylloxéra détruit les vignobles français, les exportations de vins connaissent un succès notable en Espagne. Plus tard, cette dernière adhère à la Communauté Européenne et procède à un retour à la démocratie contribuant ainsi l’instauration de changements importants dans les vignobles. C’est au cours de cette période que de nouvelles lois relatives aux vins apparaissent et que des techniques modernes sont désormais utilisées pour améliorer la qualité des vins espagnols.