Aujourd’hui, la grande majorité des cuisines sont équipées de plaques de cuisson à induction au détriment de la traditionnelle cuisinière à gaz, de la plaque électrique ou de la vitrocéramique. Pourquoi ce mode de cuisson séduit-il autant ? Quelle plaque à induction choisir ? Vous trouverez ici quelques réponses pour vous guider.

Nombre de foyers chauffant

Contrairement au piano à gaz, les tables à induction ne disposent plus systématiquement de quatre zones chauffantes. On en trouve désormais à deux, trois ou encore cinq zones, ce qui permet une plus large diversité dans la taille et la forme de ces dernières. Finis les foyers trop petits pour les grosses marmites, avec l’induction, il est désormais possible d’utiliser des plats à paella, plats à poisson, ou autre bassines à confitures. Il existe aussi des tables de cuisson mixtes alliant des zones à induction et à gaz. En associant ces deux technologies, on fait l’impasse sur les inconvénients de chacune pour choisir la plus adaptée à ses besoins. Sur internet, des comparatifs variés vous permettent de trouver la meilleure plaque à induction selon vos exigences.

Modularités des zones de cuisson

Certaines tables à induction disposent de zones de chauffe modulables, composées de plusieurs inducteurs indépendants. Cela permet de cuire individuellement deux plats, à puissances distinctes, ou de cuire un seul grand plat en le disposant sur la totalité de la zone. Le nombre de récipients et leur position sont alors détectés automatiquement par la table.

Puissance

Les tables de cuisson disposent d’une puissance maximale qui se réparti ensuite sur les différentes zones de cuisson, il convient donc de bien évaluer ses besoins avant de choisir sa plaque. Par ailleurs, la plupart des modèles proposent une option « booster » qui permet de concentrer la quasi-totalité de la puissance de la plaque sur une unique zone de cuisson. Le temps de chauffe devient alors extrêmement court, ce qui peut être pratique pour chauffer l’eau des pâtes par exemple.

Option et commandes

Pour choisir sa plaque à induction, les options et commandes sont également importantes à prendre en compte. Les options de sécurité notamment peuvent présenter un réel intérêt surtout si votre foyer accueille des enfants. On trouve plusieurs critères possibles sur les plaques actuelles, on citera par exemple :

  • Le minuteur.
  • L’indicateur de chaleur résiduelle qui identifie les zones encore chaudes même après l’arrêt de la plaque.
  • Le verrouillage qui permet d’inhiber le bandeau de commande.
  • La fonction anti-débordement qui coupe la plaque automatiquement en cas de débordement sur les commandes sensitives.
  • La fonction anti-surchauffe qui limite le fonctionnement de tout ou partie de la table à induction en cas de besoin.
  • La détection de petits ustensiles/absence de récipient qui empêche le déclenchement de la plaque en cas d’utilisation d’un ustensile trop petit pour la zone de chauffe, ou en cas d’absence d’ustensile.