L’usinage de pièces mécaniques utilise plusieurs techniques afin de donner aux matières brutes les dimensions et la forme voulues. Le décolletage fait partie de ces procédés d’usinage de pièces métalliques. Ayant aujourd’hui près de 300 ans d’histoire, le décolletage a comme capitale la Haute Savoie.

Qu’est-ce que le décolletage ?

Le décolletage dans la Vallée de l’Arve est connu dans le monde entier vu que c’est dans cette partie de la Haute Savoie que tout a commencé. La plupart des usines de décolletage s’y trouvent, à l’instar de www.lj-industries.fr, qui fabrique et usine des pièces métalliques grâce au procédé de décolletage.

Les pièces de décolletage se trouvent partout, dans les objets les plus courants du quotidien comme dans les équipements, appareils ou produits les plus spécifiques. Il y en a dans les stylos, les voitures, les matériels médicaux, l’horlogerie, les appareils électroménagers, les avions, les engins aérospatiaux, les appareils informatiques, l’ameublement, bref partout.

Le décolletage sert à fabriquer des pièces métalliques de très grande précision grâce à des machines de haute technologie. Il s’agit d’une forme d’usinage, plus précisément d’un processus d’élimination de matière partant de barres de métal ou de fil métallique en torche. Grâce à ce procédé, on obtient des pièces de révolution telles que les axes, les écrous, les vis, les embouts, etc.

Le décolletage nécessite l’utilisation d’une machine spécifique appelée décolleteuse dont le fonctionnement se fait grâce à une commande numérique ou des systèmes à cames. L’utilisation de cette machine permet d’atteindre une précision élevée et une plus grande productivité. C’est ainsi que les pièces peuvent être usinées en petites jusqu’en grandes séries. Après qu’elles soient usinées, les pièces subissent ensuite d’autres opérations pouvant être chimiques, thermiques ou mécaniques, leur permettant d’être utilisées dans des sous-ensembles.

L’histoire du décolletage

C’est à un certain Claude-Joseph Ballaloud, un horloger, qui serait à l’origine du décolletage. Après avoir perfectionné ses connaissances d’horloger à Nuremberg, il revient s’installer à Saint Sigismond en 1720. En initiateur, il forme ensuite de nombreux paysans de sa région et leur transmet son savoir-faire. Une profession et née, s’organisant et se structurant progressivement. Peu à peu, elle s’est répandue dans tout le Faucigny.

En 1848, le Docteur Firmin Guy crée l’Ecole Royale d’Horlogerie pour former des décolleteurs et des horlogers. Le but a été d’améliorer l’indépendance économique de la Vallée de l’Arve et faire en sorte que les artisans puissent concurrencer les horlogers suisses. Le décolletage n’est plus artisanal et devient industriel. La tour à pédale est remplacée par un système actionné grâce à la force hydraulique. L’arrivée des moteurs électriques ne fait que renforcer l’industrie de décolletage.

Mais c’est après la Deuxième Guerre jusque dans les années 1970 que le décolletage connaît un véritable essor. Ces années sont marquées par l’apparition de nouveaux secteurs d’activités comme l’automobile, l’électricité, l’électronique, la téléphonie, l’électroménager, etc. Grâce à ses capacités de production et la qualité de ses pièces métalliques produites par décolletage, la Haute-Savoie bénéficie d’une renommée internationale.

Comment choisir une usine de décolletage ?

Il y a plus de 300 entreprises de décolletage en Haute-Savoie, chacune étant plus ou moins réputée. Mais à qui confier des commandes pour la fabrication et l’usinage de pièces métalliques ? Il existe quelques critères à prendre en compte afin de mieux choisir une usine qui fournit en pièces issues du décolletage.

Le nombre d’années d’expérience : plus l’usine comptabilise des années d’existence, plus elle a pu affiner son savoir-faire et son expérience. La santé financière : avant d’envisager le fournisseur comme partenaire de longue durée, il faut qu’il justifie d’une excellente santé financière. La certification : la certification est une reconnaissance pour le savoir-faire d’une usine de décolletage. Ses usines de fabrication doivent par exemple être certifiées ISO 9001 afin de garantir l’ensemble des produits qu’elle conçoit. Le temps d’attente : une usine de décolletage sérieuse doit aussi être réactive. Les délais de création et de livraison doivent être raisonnables. Le respect des besoins des clients : le fournisseur doit pouvoir respecter les demandes des clients suivant les plans de définition, les cahiers de charges ou les échantillons. L’établissement de devis : il ne faut choisir une entreprise de fabrication et d’usinage de pièces métalliques que si elle est en mesure d’établir des devis précis et détaillés avant la conception des commandes.

Est-il possible de trouver des produits au bon rapport qualité/prix ?

Les pièces métalliques fabriquées et usinées grâce au procédé du décolletage doivent être d’une grande qualité et précision, et ce quelles que soient les matières premières utilisées, que les pièces soient à moyenne ou à forte complexité.

Mais les produits de qualité ne sont pas forcément onéreux. Il existe des entreprises qui peuvent fournir des pièces métalliques affichant un excellent rapport qualité/prix. Pour cela, l’entreprise s’appuie sur des réseaux locaux, mais peut en parallèle disposer de partenaires établis dans des pays où la main-d’œuvre est qualifiée, mais bon marché. Elle peut aussi être équipée de machines performantes qui peuvent répondre à tous les types de besoins et produire des pièces de qualité.