L’Art-déco est une forme d’architecture parisienne. Ce mouvement moderne fut surtout marqué dans les années 1920-1940. De nombreux immeubles parisiens fabriqués avant 1914 sont des preuves prouvant que l’Art Nouveau fut déjà oublié par plusieurs architectes de l’époque. Les travaux d’Auguste Perret permettent de constater l’Art Déco.

Architecte ayant construit des immeubles Art-Déco et modernes parisiens

De nombreux architectes ont déjà réalisé des immeubles dont le style évoque l’art architectural des années 1920 à 1940. Parmi ces artisans spécialisés en immobilier, on peut citer Georges Albenque sis au 6 rue Larrey, René Berger dont l’agence est située dans la Serre tropicale du Jardin des Plantes.

L’entreprise de Germain Debré est située au 13 rue Pierre et Marie Curie, quant à Albert et Jacques Guilbert, on peut les joindre au 8 rue Érasme. Si Jean-Baptiste Mathon est un architecte habitant aux 55-61, boulevard Saint-Germain et que la société d’architecte de Charles Miltgen est située au 22 rue Saint-Victor, pour contacter Lucien Pollet rendez-vous au 19 rue de Pontoise.

Exemples d’architecture parisienne remontant aux années 1920 à 1940

Pour apprécier l’art déco et le mouvement moderne, il existe plusieurs bâtiments au design surprenant comme la banque située aux 16-18 boulevard des Italiens. L’édifice fut l’œuvre des architectes Charles Lestrosne et Joseph Marras. Ce bâtiment qui se caractérise par son style colossal dispose d’une façade mettant en valeur des pans octogonaux permettant de dissimuler la structure en béton ainsi que ses 3 portes. La construction de cet édifice dure 7 ans de 1926 à 1933.

Le palais de Hanovre est un imposant édifice construit en 1932 par les architectes Laloux et Le Marsquier. Au 8 rue du Port Mahon, on peut apercevoir un immeuble composé des commerces situés au rez-de-chaussée ainsi que 3 étages aménagés en bureaux et plusieurs appartements.

Qu’est-ce que l’art déco ?

L’art-déco est un type d’architecture disposant de quelques spécificités telles que des ouvertures situées en hauteur, des combles en pente et disposant de lucarnes, des toits recouverts de tuiles, ardoises ou zinc. Les bâtiments appartenant au style qualifié d’art-déco possèdent des huisseries en bois blanc ainsi que des façades rythmées par des balcons et des bows-windows.

Les matériaux principaux des bâtiments appartenant au mouvement moderne sont le béton ainsi que la brique. Les couleurs de brique dominant ce genre d’architecture sont le rouge saturé et le jaune paille. Pour les ornements, des édifices possèdent des sculptures et des bas-reliefs, les ouvrages de ferronnerie, les pavés de verre et la céramique.