Un voyage avant-gardiste, c’est ce que propose la capitaine du Naviratous. Si le nom prête à sourire, le concept tient bougrement la barre. Pour contrer l’augmentation du trafic fluvial motorisé qui dégrade les berges et met en péril l’écosystème du célèbre canal du Midi, ici, on navigue à bord d’un bateau-hôtel solaire, carrément ! La motorisation électrique (sans nuisance sonore) est alimentée par un générateur photovoltaïque (autonomie de 6 jours à raison de 5 h de navigation quotidienne) et l’eau chaude est fournie par un chauffe-eau solaire, soit 10 tonnes de CO2 économisées par an. Un projet récompensé en 2008 par les Trophées du tourisme responsable.
Croisière de 6 jours entre Carcassonne et Béziers (ou vice-versa) à partir de 720 €/personne en pension complète (12 passagers maxi, accès handicapés), avec animations par guide nature, nombreuses visites du patrimoine, initiation aux manœuvres… www.naviratous2.com

Corse, préservons la forêt !

Le saviez-vous ? Avec ses 400 000 hectares de forêt, la Corse est l’île la plus boisée de Méditerranée. Alors, quand un voyagiste soutient les actions de l’ONF pour préserver ce patrimoine forestier, on applaudit des deux mains. à vous maintenant de partir en vacances au cœur de la forêt de Vizzavona et d’apporter votre petite pierre à l’édifice. En clair, une partie du prix du séjour servira à la plantation d’arbres en Corse dans le cadre de la campagne internationale Plant for the Planet, du Programme des Nations Unies pour l’environnement, qui vise la plantation d’au moins un milliard d’arbres à travers le monde cette année (d’accord, pas de quoi compenser la déforestation massive de la forêt amazonienne, mais c’est toujours mieux que rien).

Et puis, vous profiterez du voyage pour pratiquer différentes activités en forêt, comme la rando, très écolo, et surtout pour rencontrer des gardes forestiers locaux, qui vous mettent au parfum (odeurs de sous-bois à l’appui) de la gestion durable des forêts corses. Une façon pas bête de (re)découvrir l’île de Beauté.…

Semaine au cœur de la forêt de Vizzavona à partir de 976 €/personne avec vols au départ de Paris, location de voiture, hébergement en chambre d’hôtes avec petit déjeuner et programme d’activités « forêt ». Valable jusqu’au 26 juin et du 5 septembre au 30 octobre.
Tél. : 0 892 23 40 30 – www.la-corse.travel

Vacances buissonnières en Auvergne

à la Buissonnière, chambres d’hôtes de charme (gîte de France 4 épis, on s’moque pas de vous !) dans le village médiéval de Léotoing, au cœur du Massif central, venez vivre un moment hors du temps, autour de vraies valeurs éthiques : l’habitat est écoconçu (bâti ossature bois, matériaux naturels, panneaux solaires et toiture végétalisée), la chasse au gaspi en énergie et en eau est ouverte (la tarte à la crème, mais si tout le monde s’y mettait, la planète tournerait déjà un peu plus rond…), et les produits bio et locaux sont à la une, du linge de maison aux bons petits plats.

En prime, convivialité de la maîtresse de maison et verte nature des volcans d’Auvergne à un jet de caillou !
La Buissonnière 25 à 45 €/personne (base chambre double) avec petit déjeuner.
Table d’hôte 20 €.
Tél. : 04 71 76 31 41 – www.alabuissonniere.com

Suivez le guide

Plus futé que jamais, ce nouveau petit guide sur le tourisme solidaire. Un vrai mode d’emploi pour s’y retrouver dans la forêt des termes et des offres (qui fait quoi et comment ). Ouf, non seulement on ne mourra pas idiot mais on pourrait même voyager intelligent.
Echappées Vertes, au prix de 14,95 € 

Bienvenue à la ferme

Ce réseau de paysans accueillant les visiteurs au cœur de leur ferme souffle ses 20 bougies. L’âge de la jeunesse et de la maturité ! De la ferme-auberge servant les bons produits fermiers aux gîtes et chambres d’hôtes pour séjourner avec veaux, vaches, cochons… (enfin, pas dans sur la même litière !), ce sont des vacances au plus près de la nature (potagère, fromagère, animalière…). De quoi ravir enfants et nostalgiques de campagne.
www.bienvenue-a-la-ferme.com 

Ecotourisme

Cet ouvrage vous livre une mine d’idées astucieuses pour mettre le tourisme au service des populations locales et de l’environnement. Une  itinérance nouvelle qui redonne son sens au mot aventure.
Voyages écologiques et équitables de Lionel Astruc.144 p.
Editions Glénat 25 €.