Dorénavant, les éleveurs ont l’occasion d’utiliser des produits innovants pour répondre aux besoins nutritifs de leurs bovins. Ils peuvent recourir à l’accompagnement proposé par un expert. Pour une exploitation laitière, il convient de choisir cette solution pour l’alimentation des ruminants.  

Pourquoi assurer l’alimentation pour les élevages de ruminants et bovins ?

Il paraît que les besoins nutritifs des bovins évoluent au cours de leur vie. En effet, des génisses en pleine croissance ne nécessiteront pas les mêmes apports que les bovins laitiers. Un éleveur a besoin d’adapter l’alimentation de sa génisse ou de sa vache adulte en lactation aux minéraux pour bovins. L’objectif est de maîtriser l’alimentation pour garantir l’optimisation de la productivité. Une ration alimentaire appropriée à une vache en lactation peut permettre de favoriser une quantité de lait importante par vache laitière. Cela donne à un éleveur la possibilité d’optimiser la performance de son troupeau. Ensuite, les meilleurs apports énergétiques fournis par les produits innovants et les minéraux pour bovins augmentent la marge brute avec des vaches laitières performantes et en meilleure santé. Cela peut diminuer considérablement les frais vétérinaires. Il est possible d’utiliser des produits formulés de sorte à satisfaire les besoins nutritifs des ruminants et pour favoriser l’engraissement des bovins. La plupart des éleveurs ont tendance à utiliser les minéraux spécifiques dans le but de compléter l’alimentation des bovins laitiers. Certains font intervenir un expert pour faire l’évaluation de l’alimentation de leurs bovins laitiers. Celui-ci peut fournir des conseils avisés et permettre de bénéficier d’une expertise importante. Son intervention contribue à améliorer l’efficacité alimentaire du troupeau.  

Les points importants à considérer concernant les besoins nutritifs des ruminants

Pour l’élevage de bovins, il existe quatre éléments essentiels à considérer dans le corps de ces ruminants, tels que la fraction minérale, les graisses (lipides), les protéines et l’eau en grande quantité. La qualité de la nutrition constitue un facteur primordial du système d’élevage de ruminants. Tant que l’éleveur saisit les principes de base de nutrition des bovins, la gestion et l’alimentation sauraient répondre aux besoins de ces animaux. Pourtant, il s’avère que les besoins énergétiques changent selon le stade physiologique, de même pour les minéraux et les protéines.  

Les éléments nutritionnels nécessaires aux élevages de bovins

Les besoins nutritionnels des bovins s’établissent suivant les quantités exactes de tous les nutriments requis par le ruminant. Chacun a un rôle spécifique sur les plans du métabolisme, de la production ou de la croissance. Outre le nutriment, l’énergie constitue un élément indispensable pour les ruminants. Celle-ci permet aux bovins d’exercer un travail comme la digestion, le mouvement, la reproduction, la lactation et la croissance. Elle compose la plus grande partie de leurs besoins. L’hémicellulose et la cellulose sont les principales sources énergétiques utilisées par les ruminants. L’alimentation des bovins doit contenir des vitamines A, D et E. La vitamine E est importante pour le développement des tissus musculaires des ruminants. La vitamine D est nécessaire au développement de leurs os. Et quant à la vitamine A, celle-ci assurer la reproduction et la croissance du bovin. Certains produits innovants sont riches en vitamine A pour augmenter la fertilité des vaches. Pour ce qui est des minéraux pour bovins, ceux-ci sont indispensables à la reproduction, au développement des os et à la croissance des ruminants.  Il faut sélectionner le complément minéral selon les besoins nutritionnels de l’animal et le type d’aliment utilisé. Habituellement, il est important d’ajouter les minéraux à la ration de sorte qu’ils soient disponibles en grandes quantités pour le bovin. Les éléments requis en quantités infinitésimales s’appellent oligo-éléments. Ils comprennent le sélénium, le soufre, le zinc, le cuivre, l’iode, etc. La qualité et le type de l’aliment définissent sa teneur en minéraux. Les éléments minéraux requis en grandes quantités s’appellent macro-éléments qui comprennent le potassium, le magnésium, le phosphore, le calcium et le sodium (sel).