Déclarer un sinistre est une étape primordiale dans la relation qui lie tout individu à son assureur. Cette dernière permettra à l’un de faire valoir son droit pour la prise en charge du drame subit par le bien assuré et à l’autre, d’accomplir son devoir dans un but de satisfaction de son client. Toutefois, pour que cela se passe sans accrocs, chacun doit jouer son rôle de la meilleure des manières. Pour vous permettre d’accomplir le vôtre, voici les procédures à suivre pour effectuer une déclaration à votre assureur.

S’assurer de la prise en charge de l’évènement advenu par l’assurance souscrite

Avant toute chose, vous devez vérifier que l’offre à laquelle vous avez souscrite prend en charge le drame subit par le bien protégé. Pour cela, vous devrez vous référer à la notice d’information délivrée par votre assureur à l’issue de votre adhésion. Pour rappel, les offres proposées sur www.declarer-mon-sinistre.fr pour les appareils high-tech, multimédia et autres objets connectés possèdent le label « tous risques, toutes causes ». Elles englobent de ce fait, tous les risques encourus à l’usage quotidien de votre bien. Qu’il s’agisse donc de problèmes d’oxydation, de casse, de perte ou de vol, survenus même en cas de négligence de votre part, il y a de fortes chances pour que votre assurance prenne en charge le drame advenu.

Vérifier les délais de déclaration et ouvrir un dossier de demande

Votre assureur peut fixer des délais sous lesquels vous devez effectuer la déclaration des faits de sorte à faire valoir vos droits en tant qu’assuré. Ce délai peut varier selon plusieurs facteurs, par exemple la catégorie à laquelle appartient l’incident advenu, ainsi que ces circonstances. La SFAM pour sa part, donne à ses assurés une période rigoureuse de :

  • 3 jours ouvrés s’il s’agit de perte ou de vol ;
  • 5 jours ouvrés dans tous les autres cas.

Ainsi, notifier à votre assureur l’évènement survenu dans le temps imparti se révèle primordial. Pour cela, rendez-vous simplement sur votre espace client mySFAM et remplissez le formulaire disponible, depuis l’interface dédiée à cet effet. Cette plateforme s’avère disponible à plein temps, pendant 24 h, tous les jours de la semaine. Toutefois, dans le cas où le site se révèle inaccessible ou que vous n’arrivez simplement pas à vous y rendre, contactez le service client (accessible uniquement pendant les jours et heures disponibles).

Rassembler les informations nécessaires pour finaliser votre demande

Lors de votre déclaration, de nombreuses informations vous seront demandées, de sorte à identifier le produit endommagé ou perdu, ainsi qu’à élucider les circonstances du drame advenu. Ces informations peuvent prendre en compte :

  • une déclaration sur honneur de votre part qui indique les conditions de déroulement de l’évènement survenu et les dégâts occasionnés ;
  • la facture d’achat du bien sinistré, qui devra mentionner des renseignements comme son IMEI, vos noms et prénoms, la date et le lieu d’achat, etc ;
  • la copie de la plainte déposée en cas de vol (datée deux jours ouvrés maximum après l’évènement survenu) ;
  • et tout autre document indispensable.

L’assureur peut également vous réclamer par courrier l’appareil endommagé. Toutefois, la liste complète des besoins nécessaires à la déclaration et à la prise en charge du drame advenu s’avère disponible dès l’ouverture de votre dossier, dans votre interface utilisateur. Une fois les éléments nécessaires soumis, l’assureur traitera votre demande. Si les informations fournies se révèlent conformes aux clauses mentionnées sur votre contrat d’adhésion, votre assurance s’occupera de la restauration de votre bien. En attendant ce moment, vous pouvez suivre l’évolution de votre dossier ou le compléter si cela se révèle nécessaire, directement depuis votre espace client.