Comme tous les pays, des spécialités culinaires distinguent le Québec. Parmi elles se trouvent les plats typiques qui sont issus des mélanges des cultures culinaires des pays avoisinants.

Les plats typiques

La poutine figure certainement parmi les plats qui font l’originalité du Québec. Plat très populaire en France, ce met consistant et riche est composé de frites, de fromage fondu et de cheddar en grains. Elle est accompagnée de sauce brune ou de sauce barbecue.

La poutine acadienne en est une autre version. Elle est à base de patate râpée, dégorgée et cuite. La pâte est façonnée en boule, puis farcie de lard ou de viande de porc. En version sucrée, elle est fourrée de fruits ou de canneberge pour le plaisir des papilles.

Le fromage en grains est une composante incontournable de la poutine. Spécialité locale ne se trouvant nulle part ailleurs, le fromage en grain se déguste sur le comptoir et se mange frais.

La tourtière est un autre plat traditionnel populaire. Cette tarte est garnie de viande de bœuf ou de porc, puis assaisonnée d’épices. Sa cuisson se fait au four et elle est servie avec du ketchup.

Le Smoked Meat est un autre plat typique, représenté par un sandwich à la viande fumée, avec un pain de seigle garni de tranches de bœuf, assaisonné de condiments, et accompagné de frites, de salades de chou et de cornichons. Ce plat traditionnel est hérité de la communauté juive.

Les fèves au lard sont un autre plat traditionnel composé de haricots blancs ou noirs, cuits avec du lard et agrémentés d’oignons, de mélasse et du sirop d’érable. Cette liste n’est pas exhaustive, cliquez ici pour en découvrir davantage.

Les spécialités sucrées

Le pudding chômeur est un dessert classique constitué d’une pâte imbibée de sirop d’érable ou de la cassonade. Ce gâteau moelleux est servi avec une bonne boule de glace.

La queue de castor est un beignet ayant cette forme. Beignet ovale à pâte ferme mais moelleuse, ce délice sucré est servi avec du sirop d’érables, tout comme il est possible de le tartiner de chocolat ou de confiture. Dans d’autres pays, ce dessert peut être appelé Patte d’ours.

Le bagel est une autre spécialité sucrée ressemblant au pain rond. À base de pâte de malt, il est cuit au four.

Base des plats traditionnels, le sirop d’érable est utilisé dans la préparation de nombreux plats. La soupe à l’oignon caramélisé, les saucisses fumées au bois de pommier, les fèves au lard, ou encore le pain aux pommes font partie des plats concoctés avec du sirop d’érable.

Aussi, les amateurs pourront se régaler avec des plats de fruits en fonction des saisons.

Les boissons

La bière artisanale locale est la plus prisée, et à déguster absolument qu’elle soit légère ou forte. Il existe un peu moins de 200 microbrasseries qui produisent cette boisson au Québec.

Ceux qui n’aiment pas la bière peuvent se rabattre sur le clamato, ce jus de tomate à la palourde, à déguster en cocktail. Sinon, il y a aussi le cidre de glace, à base de pomme, qui est issu de cryoconcentration, ou encore le Sortilège, cette liqueur de whisky aromatisée à l’érable. Les tisanes inuites concoctées avec des herbes boréales peuvent être une expérience unique.

Les produits de l’érable sont des ingrédients emblématiques de la cuisine du Québec. Ils conviennent aussi bien aux plats sucrés que salés. Ce produit peut être aussi bien du sirop, de la sauce ou de l’eau d’érable.