L’eau est un élément indispensable dans la vie quotidienne de l’homme. Tous les jours, une personne en utiliserait plus de 140 litres en usage domestique. Face à ce chiffre, on ne peut ignorer la quantité d’eau déversée dans la nature chaque jour.

Avant d’être jetée, l’eau usagée doit être débarrassée des substances chimiques engendrées par son utilisation. Pour cela, divers traitements lui sont administrés au sein d’une station d’épuration. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous invitons à suivre cet article et découvrir les bienfaits de cette pratique.

Les enjeux d’une telle pratique pour l’environnement

Souvent, lorsqu’on prend une douche, on utilise plusieurs produits chimiques tels que le shampoing, le savon ou encore le gel douche. Ces derniers vont se mélanger à l’eau avant de suivre les canalisations. Pendant son long périple jusqu’à sa destination, certains résidus organiques peuvent l’accompagner.

En effet, ces produits peuvent être nocifs pour l’environnement. Pour la rendre moins polluante, il est important de la traiter. C’est dans ce genre de situation qu’interviennent les sociétés d’épurement. En plus de s’occuper des eaux, ces dernières vont également se charger du traitement des boues usées. Pour en savoir plus sur les prestations proposées par ces types d’entreprise, cliquez ici.

Quelles sont les différentes catégories d’eaux usées ?

Il existe trois grandes catégories : les eaux domestiques, industrielles et agricoles. Le traitement de chaque type diffère des autres selon de nombreux critères. Le premier concerne la quantité de polluants qui s’y trouvent. Lors d’un usage industriel, les produits chimiques sont plus abondants, le nettoyage est alors beaucoup plus approfondi. Il en est de même du traitement des substances domestiques, une méthode spécialisée est adoptée pour cela.

Dans le domaine de l’industrie, le recyclage joue un grand rôle pour éviter les éventuelles déperditions. Pour une meilleure production, le traitement des eaux usées se fait dans le but de pouvoir la réutiliser plus tard. Cette méthode constitue un réel avantage autant à l’entreprise qu’à l’environnement.

Le traitement des eaux usées : comment ça marche ?

Lors de la procédure d’assainissement, de nombreux déchets sont extraits de l’eau pour lui permettre d’être réutilisée. Parmi ces étapes, on retrouve le dessablage. Ce procédé consiste à éliminer les résidus de sables contenus dans la substance. Grâce au dessableur, les grains de sable sont aspirés, et il ne suffit plus qu’à les enlever pour retrouver une eau saine et claire.

Le dégraissage est également une étape importante dans le processus. A l’aide d’un système de pointe, les huiles et graisses accumulées sont éliminées. Ces dernières vont alors se séparer du liquide et flotter à sa surface.

Enfin, l’utilisation du dégrilleur est une démarche à ne pas omettre. Généralement, cette étape fait parties des premières. Cela consiste à créer un outil en grille pour ne laisser passer aucun déchet quelconque. Les saletés de grandes et moyennes tailles seront donc piégées par ce système. Toutefois, il faut préciser que cette méthode ne permet pas d’éliminer les plus petits résidus. Il existe pour cela des traitements spéciaux prévus à cet effet.