Par Patrick Géraud et Christine Durand
LE TARN, L’AVEYRON, LE LOT, trois rivières, trois vallées.

Le Tarn

«Il faut de tout pour faire un monde». Et pour faire un pays de cocagne ? Disposez un fleuve dans sa vallée, des vignes sur des collines, des bastides en souvenir des Cathares et quelques folies sur la table. Habillez le tout d’un bleu pastel et d’un rouge safran, et le tour est joué ! Par Patrick Géraud
En bon enfant du sud-ouest, la cuisine et le rugby sont ici les sports officiels.

Pour nourrir ses joueurs et les amateurs du ballon ovale, le Tarn a découpé sa géographie en tranches succulentes. La charcuterie et l’agneau des Monts de Lacaune et de la Montagne Noire n’ont d’égal que les veaux et volailles du Lauragais. Un peu d’ail rose de Lautrec, une pincée de safran, un verre de Gaillac et les présentations sont faites ! Pour la digestion, 5000 km de sentiers balisés sillonnent le département. Albi aime aussi les flâneurs. Les rues commerçantes et son cœur historique sont en zone piétonnière, de la place du Vigan à son hallucinante cathédrale Sainte-Cécile. Si l’extérieur, que certains compare à un énorme dragon de briques rouges est colossal, l’intérieur à la grâce d’un vol libellule. À quelques pas, l’ancien palais des évêques abrite la plus importante collection de l’œuvre de Toulouse-Lautrec, l’enfant chéri de la cité. Plus de 1000 pièces originales, peintures, affiches, dessins démontrent le talent de ce peintre qui ne fut pas seulement un croqueur de danseuses de French Cancan.

Visiter le Tarn, c’est tutoyer le Moyen Âge au détour d’un paysage. Cordes-sur-Ciel est la première et la plus visitée des bastides. Elle fut créée par le comte de Toulouse, en 1222, en pleine croisade contre les Albigeois. Parcourir le Tarn, c’est aussi côtoyer l’insolite.

Sur le plateau de Sidobre, des boules de granit de plusieurs centaines de tonnes, sorties des entrailles de la terre, jouent les équilibristes. Et puis il y a le bleu, pas uniquement celui du ciel. Le château de Magrin qui domine le Lauragais relate l’histoire du pastel. Cette plante, dont les feuilles séchées et malaxées en pelote appelée cocagne, donnait une pâte bleue qui allait faire la fortune des Albigeois en ce «Pays de Cocagne». De nos jours, cette expression est toujours employée pour qualifier un pays où abondance et bombance ne font qu’un. Vous y êtes !

PRATIQUE

Se renseigner
Comité Départemental du Tourisme du Tarn
Tél. 05 63 77 32 10
www.tourisme-tarn.com

 

A ne pas manquer
Musée Toulouse-Lautrec Palais de la Berbie
Place Sainte Cécile, Albi Tel. 0563 49 48 70
www.museetoulouselautrec.net
1000 œuvres du célèbre peintre né à Albi sont conservées dans l’ancienne forteresse des Evêques d’Albi.

Bonnes adresses
A Albi
Restaurant Le Lautrec  
Tél. 05 63 54 86 55 www.restaurant-le-lautrec.com
A Cahuzac sur Vère
Hôtel Restaurant  Château de Salettes****  Tél. 05 63 33 60 60 
www.chateaudesalettes.com
Dans le Sidobre
Restaurant le Clos du Roc 
Tél. 05 63 50 57 23
A Sorèze
Hôtel Restaurant  Hôtel Abbaye -école de Sorèze
Le Logis des Pères***Le Pavillon des Hôtes**  Tél. 05 63 74 44 80 www.hotelfp-soreze.com

Où dormir
A Albi
Hôtel Restaurant Grand Hôtel d’Orléans*** (Logis de France) Place Stalingrad 81000 Albi Tél. 05 63 54 16 56
www.hotel-orleans-albi.com
A Lacaune-les-Bains
Hôtel Restaurant Le Relais de Fusiès*** (Logis de France) 2 rue de la République 81230 Lacaune les Bains
Tél. 05 63 37 02 03  www.hotelfusies.fr
A Castres
Hôtel Restaurant Hôtel l’Occitan*** (Logis de France) 201 avenue Charles de Gaulle  81100 Castres Tél. 05 63 35 34 20
www.hotel-restaurant-l-occitant.fr
A Sorèze
Hôtel Restaurant  Hôtel Abbaye –Ecole de Sorèze (France Patrimoine)  Le Logis des Pères*** – Le Pavillon des Hôtes** rue Lacordaire 81540 Sorèze Tél. 05 63 74 44 80   www.hotelfp-soreze.com
A Puycelsi
Hôtel Restaurant L’Ancienne Auberge*** Place de l’Eglise 81140 Puycelsi Tél. 05 63 33 65 90
www.ancienne-auberge.com

A ramener  
Ail Rose de Lautrec, charcuteries et salaisons des Monts de Lacaune, Veau du Ségala et du Lauragais, safran du Tarn, foie gras, magrets, confit… Vins de Gaillac, eau du Mont Roucous…

L’Aveyron

Dans le giron de l’Aveyron, une France qui verdoie les poumons…Par Christine Durand

Bienvenue au pays du roquefort et du pérail, deux fameux brebis que l’on étale forcément sur un bon pain de campagne avec l’authentique laguiole, véritable icône de notre patrimoine culturel (la légende prétend que c’est Napoléon Ier qui octroya aux habitants de Laguiole le droit d’utiliser le symbole impérial de l’abeille). Bienvenue dans la patrie du peintre Pierre Soulages, maître de l’outre-noir (un musée en son honneur va ouvrir à Rodez en 2012…), récemment récompensé d’un Globe de Cristal pour son exposition parisienne. Dans ce département (l’un des plus grands de France), fleuron d’une ruralité débonnaire qui flirte avec la modernité, on croise une France émouvante. Elle se drape de riantes prairies à vache du côté des Monts d’Aubrac, elle se dévoile plus minérale et tourmentée du côté du Larzac, elle se farde d’argiles rouges du côté du vignoble de Marcillac et elle se rafraîchit à l’eau vive du côté des gorges du Tarn et de l’Aveyron. Pour les amateurs de pittoresque, on compte ici 10 des « Plus beaux villages de France », comme Conques, joyau médiéval sur le chemin de St-Jacques de Compostelle ou La Couvertoirade, ancien bastion des Templiers.

Il faut dire que le Larzac, au sud, fut un haut-lieu de l’ordre du Temple qui rayonna à partir de la Commanderie de Sainte-Eulalie de Cernon, encore aujourd’hui magnifiquement préservée.

Et s’il y a un monument moderne qu’il ne faut pas manquer, c’est le viaduc de Millau, un pont haubané géant (le plus haut du monde) qui franchit la vallée du Tarn comme un fameux Trois-mâts (un Sept-mâts, en vérité)… C’est depuis les sites alentours, notamment du village classé de Peyre, qu’il offre au regard son profil hauturier grandiose sur fond d’océan d’azur et de mer de verdure. Faut bien l’avouer, l’Aveyron séduit tant par ses paysages bucoliques que par son patrimoine historique : un grand bol de terroir qui se vit entre sentiers et ruelles (à pied, en vélo, à cheval…), à fleur d’eau (en canoë, en rafting…) ou au gré du vent (en parapente, en planeur…). On est sous le charme.

PRATIQUE

Se renseigner
Comité Départemental du Tourisme de l’Aveyron
Tél. 05 65 75 40 12
www.tourisme-aveyron.com

Bonnes adresses
A Conques
Le Moulin de Cambelong
Tél. 05 65 72 84 77  www.moulindecambelong.com
A Sainte Eulalie de Cernon
Auberge La Cardabelle
Tél. 05 65 62 74 64  www.auberge-la-cardabelle.com
A Creissels-Millau
Château de Creissels
Tél. 05 65 60 16 59 www.chateau-de-creissels.com
A Millau
Domaine St Estève
Tél. 05 65 69 12 12  www.domaine-saint-esteve.com

A Laguiole
Hôtel restaurant Michel Bras Relais et châteaux
Tél 05 65 51 18 20  www.michel-bras.com
A Rodez
La Ferme de Bourran
Tél. 05 65 73 62 62  www.fermedebourran.com
A Villefranche de Rouergue
Hôtel-restaurant le Relais de Farrou
Tél. 05 65 45 18 11 www.relaisdefarrou.com

Le Lot

C’est une terre d’enchantement, un cadeau de la nature. Découverte de paysages urbains exceptionnels entre Cahors l’enlacée et Figeac la déliée, patrie de Champollion. Par Patrick Géraud
Cahors peut se glorifier d’accueillir à la fois l’eau et le vin. L’eau du Lot baigne ses rives dans une boucle parfaite enjambée par le Pont Valentré, construit, dit-on, en association avec le diable au XIVe siècle et classé depuis au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Le vin de Cahors, quant à lui, «irrigue» les tables gourmandes du département et marie foie gras, truffe et agneau fermier. Cette ville d’Art et d’Histoire conserve une atmosphère méridionale que l’on goûte en flânant dans ses ruelles, sur ses terrasses de cafés ou sur le grand marché du parvis de la cathédrale St Étienne.

Entre les hautes falaises calcaires, le Lot s’est frayé un chemin aux admirables courbes. Saint-Cirq-Lapopie, un des plus beaux villages de France et, qui plus est entièrement piétonnier, a choisi de dominer la vallée. André Breton venait y chercher des agates et bon nombre d’artistes, l’inspiration.

Au nord du département, Rocamadour est un défi aux lois de l’architecture. Haut lieu de pèlerinage depuis le XIIe siècle, cette cité religieuse à été bâtie à flanc de falaise à 120 m en surplomb des gorges de l’Alzou. Par un escalier monumental de plus de 200 marches que les pèlerins gravissaient à genoux, on accède au cœur spirituel des causses du Quercy.

Redescendons sur terre pour nous confronter à de mystérieuses écritures chères à Champollion. Des riches heures de sa cité, Figeac a conservé un mélange de styles où les époques romanes, gothiques et renaissances tissent une surprenante architecture urbaine qui conduit au musée des Écritures du Monde. Couchée dans la cour d’un bâtiment du 13e siècle, une immense dalle de granit noir représente la pierre de Rosette qui permit à Champollion de décrypter les hiéroglyphes; un bien beau cadeau du Lot !

PRATIQUE

Se renseigner
Lot Tourisme, Agence de Développement Touristique
Tél.  05 65 35 07 09  www.tourisme-lot.com

Bonnes adresses

A Mercuès

Le Mas Azemar 
Tél. 05 65 30 96 85 www.masazemar.com
A Cahors
Le Terminus 
Tél. 05 65 53 32 00
 www.balandre.com
A St Cirq

L’Auberge du Sombral
Tél. 05 65 31 26 08  www.lesombral.com
A Rocamadour
Le Beau Site  
Tél. 05 65 33 63 08 www.bestwestern-beausite.com
A Figeac
Le Viguier du Roy 
Tél. 05 65 50 05 05 www.chateau-viguier-figeac.com

Guides
Lot, Aveyron, Tarn  
Guide du Routard 2010
Vallée du Lot 
Encyclopédie du Voyage Gallimard

PhotosTarn C. Riviére , D. Rousseau, L. Frezouls,  CDT du Tarn, DR – Aveyron  CDT Aveyron, DR – Lot Lot Tourisme P. Soissons, CRT Midi-Pyrénnées D.Viet, DR.