Le Vatican est le plus petit État souverain du monde qui se trouve géographiquement à l’intérieur d’un autre. Son territoire est entouré exceptionnellement de murailles grâce aux accords de Latran. Il attire bon nombre de touristes tous les ans, grâce à ses magnifiques atouts par rapport aux autres. Si vous voulez réaliser une visite agréable dans ce pays, profitez des informations préalables suivantes.

L’identité du pays du Vatican

Le Vatican est un État créé le 11 février 1929 par les accords du Latran. Il fait partie du continent europe grâce à sa position géographique. Comme tout autre État, il a un dirigeant. Ce poste est assuré par le pape, qui est à la fois le chef du christianisme catholique. Toutefois, à la différence des autres États, le pape dispose le pouvoir absolu, car il exerce à la fois le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire. Ce pays se trouve au centre de Rome, capitale de l’Italie. La frontière de son territoire terrestre est marquée par des murailles. La superficie totale de son territoire est de 44 hectares, ce qui lui fait le plus petit État du monde, reconnu comme observateur et non membre au sein de l’ONU. Sa capitale est la Cité du Vatican. Il utilise l’euro comme devise. Le Saint-Siège utilise quatre langues différentes : le français pour la diplomatie, l’allemand pour les gardes suisses, le latin pour l’Église catholique romaine et l’italien pour ses affaires administratives. La garde suisse pontificale reste la plus ancienne armée au monde. Pour plus de détails, cliquez ici.

La population du Saint-Siège

La population totale du Vatican compte actuellement environ 900 vaticanes à l’intérieur de ses murs, si elle comptait autrefois 1000 habitants pour l’année 2005. Elle est composée principalement des membres du clergé, de hauts dignitaires, des religieuses et des prêtres. Par ailleurs, il existe environ 3000 étrangers et non-résidents, qui travaillent en tant que main-d’œuvre pour le Saint-Siège. La densité de la population est de 1827 habitants/km² en 2017, si elle était de 2023 habitants/km² en 2005. Le Vatican est le pays qui a le plus faible taux démographique à cause de l’absence de maternité. La plupart des personnes titulaires de passeport de Stato della Citta del Vaticano gardent leur nationalité d’origine. Toutefois, son taux d’alphabétisation est de 100 %. Cette population vaticane a une excellente espérance de vie, car elle est environ de 78 ans. Le Saint-Siège est donc le pays le moins peuplé du monde avec un meilleur PIB. Bon nombre de personnes pensent pourtant que le Vatican dispose le plus grand nombre de populations si l’on compte le nombre de fidèles catholiques baptisés dans le monde, malgré sa petite superficie.

L’économie du pays pontifical

Les principales sources de revenus du Saint-Siège proviennent du tourisme spirituel et culturel. Il en est ainsi pour les recettes perçues à l’occasion des billets d’entrée aux différents musées et poste du vatican. Bon nombre de collectionneurs cherchent et s’approvisionnent des monnaies et des timbres postaux émis par la poste vaticane. Ce pays est également riche en collections d’art sacré et profane, en collections des antiquités égyptiennes et étrusques. À part des revenus touristiques, ses recettes viennent également des plus-values de ses placements mobiliers et immobiliers. Il obtient également des dons provenant de ses fidèles, comme les chèques et les espèces données par des sociétés de vie apostolique, par de différents instituts et par des fondations de charité. Les principaux diocèses, grands contributeurs, proviennent des États-Unis, de la France, de l’Allemagne, d’Espagne et d’Italie. En matière de dépenses, celles du Saint-Siège ont plus de charges par rapport aux autres. Son budget supporte les dépenses de solde et de retraite, les dépenses de fonctionnement et de déplacements des nonciatures à l’étranger ainsi que des frais de communication média avec la radio Vatican.

Les lieux les plus visités

Le Vatican constitue un merveilleux pays touristique, car il avait déjà tapé environ les 3 200 000 touristes en 2015. Bon nombre de visiteurs préfèrent voyager au Saint-Siège pour ses infrastructures impressionnantes. Il en est ainsi pour la majestueuse place Saint-Pierre, le Palais apostolique, la chapelle Sixtine, la basilique Saint-Pierre, de nombreux musées et monuments à l’intérieur de ses murailles. Par ailleurs, les jardins du Vatican attirent également plusieurs visiteurs grâce à leur style différent. Pour mieux préparer un voyage au Vatican, il est préférable de choisir la meilleure saison. Il est toujours ouvert durant toutes les saisons. Toutefois, pour la saison d’été, en mois de juillet et d’août, c’est le moment d’affluence des touristes. Il en est de même pour tout premier dimanche du mois, pour chaque fête chrétienne et pour chaque moment d’entrée gratuite. Si vous voulez éviter de vous confondre avec la foule, il est préférable de choisir la saison d’hiver, de printemps ou d’automne. Il faut également respecter les règles pour les tenues vestimentaires pour pouvoir circuler au Saint-Siège.