Depuis quelques années, les professionnels de la rénovation sont de plus en plus sollicités par les particuliers, qui souhaitent revoir l’isolation thermique de leur maison. Face aux difficultés énergétiques individuelles et collectives, l’isolation des logements est en effet une solution de choix.

Privilégier l’isolation au chauffage

1600 euros, c’est le budget que les français consacrent au chauffage chaque année en moyenne. C’est une somme très importante, qui n’est pourtant pas toujours justifiée lorsque l’on sait que de très nombreux foyers sont mal isolés. Inutile alors de chauffer plus, de remplacer sa chaudière ou d’investir dans un chauffage d’appoint tant que l’on est pas en capacité de retenir dans sa maison la chaleur produite. Sans une isolation thermique performante, cette chaleur est destinée à fuiter vers l’extérieur et force une surconsommation énergétique aussi vaine que coûteuse. Pour ces raisons, que l’on mise de plus en plus sur l’isolation de sa toiture ou de ses murs pour rendre son intérieur confortable, mais aussi pour réaliser d’importantes économies sur les factures de chauffage. Celles-ci peuvent en effet atteindre 500 euros par an, de quoi rentabiliser assez vite le coût des travaux entrepris.

Divers travaux d’isolation

Comme nous l’avons vu, mieux vaut améliorer son isolation que d’augmenter le chauffage. Or, l’isolation d’une maison peut être renforcée de bien de manières. On insiste sur l’isolation des combles, car c’est par eux que fuite la chaleur en majorité, mais elle s’échappe aussi en grande quantité au travers des murs et des fenêtres. Sans isolation, combles, murs et fenêtres laissent fuiter ensemble jusqu’à 75 % de la chaleur issue de vos appareils de chauffage, d’où la nécessité d’intervenir. Secondaire mais néanmoins utile, l’isolation du plancher de la maison diminue également les déperditions de chaleur et peut s’effectuer très facilement, notamment si vous disposez d’un vide sanitaire en dessous. Pour les vitres, un double-vitrage est également une solution simple et performante, qui ne demande pas de changer vos fenêtres. Enfin, dans un immeuble ou une grande maison, un calorifugeage – l’isolation des tuyaux d’eau chaude – peut avoir son intérêt et est aussi assez rapide à effectuer.

Écologie et subventions

Si l’isolation est de plus en plus populaire, c’est aussi parce qu’elle est encouragée par l’État, qui souhaite réduire ses besoins énergétiques ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre, et qui verse pour cela de nombreuses subventions. Ces aides financières, généralement accordées sous conditions de revenus, facilitent grandement les travaux de rénovation des particuliers, puisqu’il est possible pour des milliers de ménages français d’isoler gratuitement leurs combles perdus, un garage ou une cave. Pour les murs, les vitres ou le plancher, d’autres subventions existent, comme le crédit d’impôt, le prêt à taux zéro ou les subventions de l’Agence Nationale pour l’Habitat. Destinées à faciliter la transition énergétique, ces aides contribuent effectivement à la démocratisation de la rénovation thermique chez les particuliers.