De nos jours, les maladies cardiaques comme l’infarctus du myocarde atteignent de plus en plus de personnes âgées. Pour l’homme, à l’âge de la cinquantaine et pour les femmes protégées par les hormones, à peu près vers la soixantaine. Cela est dû à de nombreux facteurs comme l’athérosclérose, l’éthylisme et le tabagisme en fragilisant les vaisseaux sanguins, le cholestérol, le diabète, la sédentarité et le stress. Le dosage de la troponine apporte un renseignement clinique important pour la suite de la prise en charge.

Quand doser la troponine ?

La troponine appartient à la structure des fibres musculaires comme le muscle cardiaque servant de contacteur. Il s’agit de protéine présente dans nos muscles squelettiques. Il existe trois types de troponine : la troponine T, la troponine I et la troponine C. Les troponines I et C sont physiologiquement absents dans le sang, mais en cas d’une atteinte cardiaque, on les retrouve dans le sang. Il faut doser la troponine en cas d’atteinte cardiaque dont le principal signe est la douleur thoracique typique. Pour diagnostiquer un infarctus du myocarde ou pour pronostiquer un syndrome coronarien aigu, il faut toujours s’informer si la troponine est positive ou s’il s’agit de troponine négative. La troponine est dosée par un prélèvement de sang veineux, le seuil normal est de zéro. Pour plus d’information sur la troponine et dosage, il est conseillé de visiter des sites spécialisés.

Quelles sont les atteintes cardiaques pour un dosage de troponine ?

Les maladies cardiaques sont très nombreuses, mais pour un dosage troponine, on peut en citer quelques-uns. En hospitalier, la troponine est dosée quand il y a une douleur thoracique. C’est le maître symptôme donc on remarque une augmentation de sa valeur, on parle ici d’angor stable et instable au cours d’un infarctus du myocarde et une myocardite. Le dosage de la troponine peut être retardé par rapport à la douleur comme dans une crise cardiaque, l’élévation de taux de troponine n’est visible qu’à la quatrième heure. L’infarctus du myocarde ou IDM fait partie des urgences médicales donc il faut commencer le traitement avec les signes cliniques et avec un résultat de l’électrocardiogramme ou ECG en faveur d’un IDM. Le retard de confirmation de cette pathologie est mortel. La troponine est élevée quand les muscles cardiaques sont détruits comme au cours d’une contusion cardiaque et d’un spasme coronarien.

Quelles sont les conduites à tenir pour prévenir l’élévation de la troponine ?

L’augmentation de taux de troponine dans le sang est signe d’une atteinte cardiaque et il faut faire les examens lorsque les signes évocateurs de pathologie cardiaque apparaissent. Le dosage de troponine est souvent synonyme d’atteinte cardiaque, c’est un marqueur biologique très spécifique. La prise en charge ne doit pas être seulement biologique, car comme tout examen, on peut avoir des faux positives, il peut exister des interférences, mais ils sont très rares. La suite de la thérapie est en faveur de la clinique, du diagnostic et aussi du pronostic. L’occlusion coronarienne évoque une troponine et dosage de celle-ci confirme le diagnostic. Des situations sont en faveur de l’élévation de la troponine sans pour autant être une occlusion comme une embolie pulmonaire au cours d’une insuffisance rénale ou d’un choc septique.