On le sait tous, l’allaitement maternel reste la meilleure alimentation pour bébé dès la naissance. Par contre, il y a des mères qui ne peuvent pas allaiter ou des bébés qui ont besoin d’un complément alimentaire. Dans ces cas, il faut donner du lait infantile 1er âge à bébé jusqu’à ses 6 mois. Ensuite, vous migrez en lait 2ème âge jusqu’à ses 12 mois. À partir de là, on donne un lait de croissance. Dans tous les cas, on mise sur le lait d’origine bio pour ses innombrables avantages.

Dans quels cas faut-il donner un lait infantile à votre bébé ?

On ne décide pas de donner du lait maternisé à son bébé sans avis médical. Le lait en poudre répond à des besoins spécifiques des nouveau-nés. Quand on constate que la croissance et le développement physique ou mental de l’enfant ne sont pas normaux, il faut réadapter son alimentation. On complète donc le lait maternel avec un lait infantile. Le lait infantile a la même composition que le lait maternel. Il est riche en vitamines, en lactose, en fer et en graisses polyinsaturées pour la croissance de bébé, mais surtout pour le développement de son cerveau et sa vision.

Parfois, la mère ne peut pas allaiter pour une raison de santé ou une raison professionnelle. Dans ce cas, on donne exclusivement du lait en poudre au bébé. En effet, vous ne pouvez pas lui donner du lait de vache ou du lait de chèvre, car il ne contient pas les nutriments nécessaires pour le nourrisson. Choisissez un lait bio 1er age conforme aux certifications de la Directive européenne pour offrir le meilleur produit à votre enfant. À partir de la diversification alimentaire, vers 4 ou 6 mois, remplacez le lait 1er age bio par un lait 2ème âge.

Qu’est-ce qui distingue le lait infantile bio ?

La révolution du bio commence par envahir chaque secteur du marché. Maintenant, c’est au tour du lait infantile. Il y a une grande différence entre le lait en poudre bio et le lait non bio. Tous deux proviennent, certes du lait de vache transformé, mais la différence réside sur l’élevage même des vaches et ensuite les méthodes de transformation du lait. Le meilleur lait infantile bio provient des vaches élevées dans de vastes prairies, sans engrais et sans pesticide. Ce qui n’est pas le cas pour les vaches élevées dans des enclos industriels.

L’alimentation des vaches est composée d’herbes de prairie 100% bio. Le pâturage change au gré des saisons pour diversifier l’apport alimentaire du bétail. De plus, ces vaches ne sont pas traitées par des antibiotiques ou d’autres médicaments. Elles sont soignées avec des méthodes phytothérapiques et homéopathiques. Par contre, il faut souligner que le lait infantile bio n’est pas à 100% bio. On ajoute des nutriments au lait de vache pour subvenir aux besoins du nourrisson. En revanche, on ne peut fabriquer des minéraux et des vitamines d’origine biologique. Quoi qu’il en soit, on tire toujours de nombreux bienfaits de la partie bio du lait, quant à l’élevage des vaches.

Le lait infantile bio est-il meilleur que le lait non bio ?

Il serait un mensonge d’affirmer catégoriquement que le lait bio 1er age est meilleur que le lait non bio. Vous pouvez faire la comparaison sur différents points et en tirer vous-même la conclusion. Le lait bébé bio est meilleur sur le plan éthique, car respecte le cycle de la nature. L’élevage comme la transformation du lait a connu peu de processus chimique pour moins impacter l’environnement.

Puis, le lait en poudre bio garantit une meilleure sécurité. Grâce au label biologique, ces laits maternisés sont constamment contrôlés via quelques centaines d’analyses. Par contre, le lait de croissance bio n’est pas tout à fait meilleur que le lait non bio du point de vue qualitatif. Le lait infantile classique est déjà soumis à de stricts contrôles réguliers pour exclure les additifs, les colorants et les conservateurs. Sur ce plan, il possède la même qualité que le lait bio.