La gestion des stocks et approvisionnements constitue un enjeu de taille nécessitant l’intervention d’une personne polyvalente cumulant tout un éventail de qualités qu’est le gestionnaire de stocks. Contrôle et optimisation les flux et stocks de marchandises, négociation auprès des prestataires, optimisation des coûts pour l’entreprise…, voilà différents points qui font de lui une véritable clé de voûte du bon fonctionnement d’une entreprise. Ainsi, si cette responsabilité ne vous laisse pas indifférente et que vous vous apprêtez à vous y aventurer, voici un panorama des formations ainsi que des qualités requises pour y accéder.

Gros plan sur le quotidien d’un gestionnaire de stocks

Le gestionnaire de stocks, comme l’indique clairement son intitulé, a pour vocation d’orchestrer dans les délais impartis la chaîne d’approvisionnement dans son intégralité afin d’optimiser les entrées et sorties des stocks de marchandises au sein de l’entreprise. Plus concrètement, il s’agit ici d’une opération à travers laquelle il veille à ce que le niveau des stocks soit toujours optimal. Le but étant d’éviter qu’une rupture vienne compromettre la chaîne, mais également de maintenir à son minimum le niveau des stocks.

Bien plus qu’un simple responsable approvisionnement et gestion des stocks, le gestionnaire de stocks s’occupe aussi de la sélection des prestataires (fournisseurs et transporteurs notamment) et de maintenir une liaison permanente avec eux. Il se charge de surcroît de négocier avec tous les fournisseurs, mais surtout de s’assurer de leur performance. Avec eux, le gestionnaire de stocks met sur pied un plan d’approvisionnement respectant les contraintes fixées par l’entreprise. À noter également qu’il apporte une cohérence et fluidité dans les arrivées des marchandises tout en contrôlant leur qualité et leur conformité dès lors qu’elles sont réceptionnées.

Par ailleurs, il sait anticiper efficacement les futurs flux de marchandises par le biais des indicateurs auxquels il se cantonne pour appréhender les rotations des produits, l’efficacité et les durées de livraison. De cette manière, il peut parfaitement profiter de son expertise de pointe pour faire en sorte que les futures livraisons soient optimisées. Un gestionnaire de stocks doit aussi maîtriser les situations d’urgence, notamment dans l’éventualité où une rupture d’approvisionnement, ou une erreur de commande, ou un retard de livraison se présenterait.

Le cursus pour devenir gestionnaire de stocks

Gérer ses approvisionnements s’agit d’une mission de grande envergure qui ne peut en cas laisser place à l’improvisation. Si vous envisagez donc de postuler à ce type de poste regorgeant de nombreuse responsabilité fastidieuse, il existe en effet un large éventail de formations et diplômes.

À noter que le métier de gestionnaire de stocks n’est accessible qu’à partir d’une formation Bac + 2 en gestion logistique et transport, ou également en commerce, ou à d’autres filières équivalentes. À l’issue de cette formation gestion des stocks et approvisionnements, vous vous verrez attribuer un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou Diplôme Universitaires de Technologie (DUT) qui vous permettra d’accéder au poste de gestionnaire de stocks. Sinon, votre chance d’y parvenir ne sera que décuplée si vous avez suivi une formation BAC + 4 spécialisé en achat et logistique, BAC + 5 en logistique ou commerce international ou en logistique industrielle ou en gestion de production, BAC + 6 spécialisé en achat et logistique…

Si vous n’avez suivi aucune de ces formations, il vous est par ailleurs possible de prétendre au poste de gestionnaires avec un Bac professionnel exploitation des transports, ou Bac professionnel en logistique tout en attestant quelques années d’expérience professionnelle (2 ans minimum).

Les qualités requises pour devenir gestionnaire de stocks

En raison du fait qu’un gestionnaire de stocks constitue le noyau central d’une entreprise, force est d’admettre qu’un simple diplôme et formation gestion des stocks ne suffisent pas pour en devenir un. Gérer ses approvisionnements requiert un éventail de qualités intrinsèques.

En contact direct avec les commerciaux de l’entreprise, les fournisseurs et les transporteurs, un gestionnaire de stocks se doit de disposer d’un sens relationnel plus poussé. Qui plus est, la rigueur ainsi que le bon sens d’analyse, d’anticipation et d’organisation sont toujours de mise afin qu’il puisse coordonner à la perfection les flux de marchandises, mais également les équipes qui y sont concernées. Au cas où il serait confronté à des imprévus, il a toujours des plans de secours en tête de manière à ce que l’entreprise ne puisse en aucun cas perdre en performance. Un responsable approvisionnement est également un très bon négociateur de nature, une qualité lui permettant de toujours bénéficier du meilleur tarif auprès des fournisseurs. Qui plus est, cela lui permettra de contribuer à l’optimisation des coûts pour l’entreprise. Sachant que l’informatique fait partie intégrante des stratégies d’entreprise, un gestionnaire de stocks se doit d’être toujours en osmose avec les outils bureautiques et solutions logicielles inhérentes à l’exercice de son cœur de métier.