Vous souhaitez vous faire poser une prothèse dentaire fixe, mais vous ne connaissez pas laquelle vous convient ? Il y a plusieurs sortes de prothèses et leur pose n’est pas la même. Vous avez des dents manquantes, endommagées ou dévitalisées ? Il est conseillé de soigner votre dentition pour des raisons de santé. Contactez votre dentiste afin de vous orienter vers le type de prothèse qui vous convient : bridge, couronne ou inlay ?

Déroulement de la pose d’une couronne dentaire

La couronne dentaire est une prothèse dentaire fixe couramment utilisée par le dentiste. Elle permet de reformer une dent endommagée afin d’assurer sa fonction et la protéger. La couronne dentaire est recommandée pour rétablir l’esthétique d’une dent en cas d’une fracture éventuelle ou de délabrement. La pose d’une couronne dentaire nécessite plusieurs rendez-vous afin d’avoir un résultat naturel et fiable. Il existe différents matériaux à choisir pour la réalisation de la couronne dentaire : métal précieux ou non précieux, zircone, vitrocéramique ou céramo-métallique. Le coût de la couronne en céramique est élevé, mais elle est esthétique. La zircone donne, également, un résultat esthétique et le coût est moindre. Par rapport à la dent naturelle, ce matériau est peu élastique et très dur. La couronne dentaire peut être scellée ou collée. Pour le scellement, il faut mettre en place un ciment entre la couronne et le moignon dentaire.

Le seul moyen de poser une couronne en céramique est le collage. La pose d’une couronne dure 30 à 60 minutes pour une dent. Elle n’est pas douloureuse, mais pour plus de confort une anesthésie locale est nécessaire. Le dentiste retranche avec une fraise une partie de la dent pour poser la couronne. Il prend, ensuite, l’empreinte de la dent taillée et les dents avoisinantes. Une couronne temporaire y est fixée jusqu’à la mise en place de la couronne permanente. La pose de la couronne définitive sera effectuée, pendant votre prochain rendez-vous. Pour plus d’informations sur les gestes pour garder les couronnes dentaires en parfait état, demandez des conseils à votre chirurgien-dentiste.

Quelle couronne dentaire choisir ?

Pour une dent qu’on ne voit pas devant, opter pour une couronne métallique. S’il s’agit d’une dent de devant, choisir la couronne en céramique. La céramique est plus avantageuse esthétiquement. La couronne dentaire en céramique offre un résultat équivalent à l’aspect d’une dent naturelle. La couronne dentaire en métal précieux comme l’or n’est pas esthétique, mais son avantage est qu’elle dure assez longtemps. Elle résiste à l’usure. La céramique pure s’adapte à toute la partie de la bouche. Elle convient aux personnes qui ont de l’allergie aux métaux.

Vous pouvez, également, choisir la céramique alliée à d’autres métaux. L’alumine est, aussi, un matériau offrant un aspect naturel. Les couronnes métalliques s’usent très rapidement lors du brossage des dents et de la mastication. De même, le matériau métallique peut provoquer des allergies chez quelques patients. Il n’est pas recommandé d’opter pour une couronne métallique pour les dents de devant.

Quelques effets secondaires après la pose

Pendant 48 à 72 heures après la pose de la couronne dentaire, une gêne ou une douleur peut être constatée. Il peut rester un peu de colle ou de ciment entre les dents. Si la douleur dépasse trois jours, vous devez consulter votre dentiste. D’autres patients sont, également, allergiques aux alliages à base de nickel, mais cet alliage est remplacé de plus en plus par de l’alliage à base de cobalt.

Si votre couronne dentaire tombe, il faut la remplacer parce qu’elle est inappropriée. Dès fois, il y a une infection sous une couronne : gonflement, inflammation, fistule. Si le gonflement est important, il faut consulter le dentiste, car il s’agit probablement d’une cellulite dentaire. Pour évacuer le pus qui est la cause de la douleur dans la fistule, massez la partie douloureuse avec un doigt ou une brosse à dents.