Fissure, éclat ou choc en pleine conduite, votre pare-brise n’est jamais à l’abri d’un incident. Or, un impact à ce niveau est réellement à prendre en compte et il est même recommandé d’agir immédiatement. Dans ce contexte, comment faire réparer une fissure ou un impact sur votre pare-brise ?

En cas d’impact sur son pare-brise, que faire ?

Qu’importent la position et la taille, une fissure ou un impact sur votre pare-brise n’est jamais anodin. En effet, à chaque instant où vous conduisez, même avec un minuscule impact sur cet accessoire de voiture, vous vous exposez à des risques considérables pour vos passagers et pour vous-même. Ainsi, l’idéal serait d’aller faire réparer pare brise fissuré avant que le dégât ne soit trop important.

Dans la plupart des cas, la réparation de pare brise est plus adaptée que son remplacement étant donné que ce dernier s’avère plus coûteux et plus complexe. À vrai dire, un moindre impact peut être résolu grâce à une infection de résine ou un kit de polissage chez un garagiste en un rien de temps. Par contre, il faut avouer que réparer impact pare brise ne sera guère suffisant dès lors que ce dernier fait plus de 2.5 cm ou se trouve dans le champ de vision du chauffeur. Si l’un de ces deux cas se produit, le pare-brise peut se briser n’importe quand et il vaut donc mieux le faire remplacer dans votre garage automobile. Le même procédé s’applique en cas de fissure. En effet, vous devez changer un pare-brise fissuré de près de 30cm, car le danger reste réel même sans impact.

Ce qu’il faut savoir sur l’impact pare-brise et le contrôle technique

Il est important de souligner que le contrôle technique reste obligatoire pour tout véhicule de plus de quatre ans. Il doit ensuite s’effectuer tous les deux ans et dans les six mois qui précèdent la revente du moyen de transport. L’objectif du contrôle technique consiste à checker l’état de votre bien et de vérifier que sa mise en circulation ne présente aucun danger pour vous et pour les autres conducteurs. Un pare-brise endommagé peut donner suite à un contrôle technique négatif si le dommage est considéré comme critique ou majeur. Dans ce cas, vous serez amené à réparer impact pare brise avant de procéder à une contre-visite dudit contrôle technique. En principe, une fissure au-delà de 30 cm ainsi qu’un impact semblable à une pièce de 2 euros sur un pare-brise sont estimés comme étant rédhibitoires pendant un contrôle technique. Et il en est de même si la voiture fait l’objet de plus de trois impacts ou que l’impact sur la glace se situe dans le champ de vision du conducteur. Il convient alors de se soumettre à une contre-visite pour assurer la conformité du contrôle technique.

Comment réparer une fissure de pare-brise ?

Quels que soient la taille et l’endroit de l’impact,  procédez à la réparation pare brise sans attendre. En effet, plus vous demandez du temps, plus des complications peuvent survenir surtout si vous ne disposez pas d’assurance bris de glace. Fort heureusement, un pare-brise fêlé est simple à restaurer et plusieurs solutions existent en fonction de votre budget. Premièrement, vous pouvez réparer pare brise vous-même. En cas de mini impact ou petite fissure sur le pare-brise, mieux vaut opter pour un kit de réparation (pastille, résine, etc.) spécifique ou d’une colle. Deuxièmement, vous pouvez choisir l’option garage où la partie endommagée subit une injection de résine pour un tarif plus conséquent. Enfin, la dernière option et la plus satisfaisante consiste à changer carrément la pièce si celle-ci est cassée. C’est le cas notamment lorsque la fissure fait plus de 30 cm ou encore que l’impact soit comparable à une pièce de 2 euros.

Dans le cas où vous seriez couvert par une assurance bris de glace sur votre voiture, il est primordial de contacter votre assurance dès la constatation de l’impact sur la glace. De ce fait, vous prenez connaissance des formalités de prise en charge de tous les coûts de réparation ainsi que des garages agréés vers lesquels vous orienter.