Vous êtes à la recherche de méthodes naturelles pour prendre soin de votre santé intime et vous avez rencontré le terme de gynécologie naturelle, mais vous n’avez aucune idée de ce dont il s’agit ? La gynécologie naturelle est un mouvement qui sauve l’autonomie des femmes sur leur propre corps. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle va bien au-delà du traitement par les plantes. Il s’agit d’un nouveau regard sur les questions de santé des femmes, d’une manière holistique et, évidemment, intégrale.

Il est important de rappeler que la gynécologie naturelle n’est pas une spécialité de la médecine traditionnelle. Elle s’articule autour de la prise de conscience du corps pour identifier les situations, les comportements et les émotions qui déclenchent chaque type de maladie. Elle peut également provoquer des troubles ou des dérèglements du cycle menstruel, par exemple.

Pourquoi en savoir plus sur la gynécologie naturelle ?

Le mouvement vise à enseigner aux femmes comment faire un auto-examen et des traitements naturels. Afin de laisser les médicaments allopathiques aussi loin que possible de leur routine. Bien que les traitements naturels reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène, la réalité est que la gynécologie naturelle est le retour à la manière dont nos ancêtres prenaient soin de leur propre santé. Les connaissances qui reviennent pour être discutées dans les roues des amis, ont déjà été utilisées il y a des décennies.

Après tout, qui ne connaît pas une grand-mère ou une tante qui a toujours une recette pour un thé, un bain ou un sirop qui est parfait pour vos plaintes ? Selon Marcela Campos, experte en contraception naturelle et en santé reproductive holistique, dans une de ses vidéos, elle observe que vous avez le droit de savoir ce qui se passe dans votre corps, car c’est à partir de là que vous vous connaissez complètement et que vous devenez capables de faire de meilleurs choix par rapport à vous-mêmes. Dans l’une de ses vidéos, elle élucide la relation nouée avec le corps d’une manière très simple. Comme, par exemple, la décision d’utiliser un moyen de contraception. Bien souvent, ce n’est pas la femme qui le fait, mais le gynécologue.

C’est-à-dire qu’aujourd’hui encore, il existe un obstacle autour de la connaissance de soi que vous devriez avoir de votre corps. Les informations erronées et les tabous sur la sexualité féminine promus par notre société ne font que les renforcer. Et la gynécologie naturelle, ainsi que le mouvement pour l’humanisation de l’accouchement, est une voie qui cherche à considérer les besoins du corps d’une manière plus naturelle et humaine.

Comment prendre soin de votre santé intime avec la génécologie naturelle ?

Dormir sans culotte

Le fait de laisser la zone vaginale étouffée et chaude, ainsi que l’humidité naturelle de l’endroit, crée un environnement parfait pour la prolifération des bactéries et des champignons. Par conséquent, dormir sans culotte peut apporter des avantages à votre santé intime. Sans tissu qui étouffe l’environnement, il est possible de réduire les rejets et la transpiration excessive. En plus de prévenir les infections et autres irritations qui peuvent survenir à cause du frottement du tissu sur la peau.

Bains de siège

Le traitement qui vient de l’époque de vos grands-mères peut fonctionner comme un palliatif pour soulager les symptômes de certaines maladies. Il existe des herbes médicinales bactéricides et anti-inflammatoires. Comme l’huile de melaleuca, par exemple, qui peut être utilisée pour prendre soin de la santé intime. Vous avez déjà parlé ici de certains des avantages du melaleuca. Vous voulez savoir comment faire un bain de siège, la pratique est très simple et peut être faite par tout le monde. Il suffit de mettre de l’eau chaude dans une bassine. Mélangez l’herbe de votre choix et laissez-la reposer pendant 2 à 3 minutes dans le mélange. Rincez bien la zone et laissez-la ventilée, sans vêtements qui étouffent la zone. Mais attention, le bain de siège ne guérit pas, mais adoucit les désagréments de certaines pathologies externes ; il est donc bon de garder un œil et, si les symptômes persistent, de s’adresser à un spécialiste.

Vaporisation vaginale à base de plantes

Cette technique qui fait de plus en plus d’adeptes peut être une bonne alternative pour prendre soin de sa santé intime. Tout comme les bains de siège, la vaporisation vaginale est un traitement palliatif. Cette technique vise à préserver la flore afin de la garder toujours en bonne santé. Ou, dans certains cas, la méthode peut également être utilisée comme une ressource naturelle pour soulager les symptômes de certaines maladies vaginales externes.

Vous ne savez pas ce qu’est la vaporisation vaginale ? La pratique consiste à s’ancrer, sans culotte, sur un récipient contenant de l’eau chaude mélangée à des herbes aromatiques, permettant à la zone génitale d’être envahie par la vapeur. Bien qu’ils ne soient pas réglementés ici au Brésil, dans certaines cultures comme le Nigeria et la Corée du Sud, ces bains de vapeur sont assez courants.

Lavez la vulve uniquement à l’eau

Il suffit d’arrêter d’utiliser du savon et de laver la vulve uniquement à l’eau pour que la zone soit assainie. Vous pouvez également choisir d’utiliser des produits composés d’ingrédients naturels est une autre solution pour éviter d’éventuelles infections, par exemple. Mais évitez les savons ordinaires, car ils ont un pH alcalin, qui peut endommager la couche lipidique superficielle de la peau, provoquant une sécheresse excessive et même la diminution de l’acidité de la peau de la vulve. Mais pourquoi le pH du produit utilisé dans la région vaginale est si important, pour avoir une idée de la complexité de la flore vaginale, il est nécessaire de comprendre le pH de la région, qui est considérée comme acide, pH 4, car elle peut être très sensible aux facteurs externes. C’est-à-dire que si elle devient plus acide, pH 3,8 par exemple, il y a un risque d’apparition de candidose. En revanche, si vous diminuez l’acidité, disons à un pH de 4,5, la région est prédisposée à recevoir des infections. Par conséquent, il est de la plus haute importance de maintenir la région propre de la manière la plus naturelle possible afin de préserver le pH et le bon fonctionnement du système immunitaire vaginal.