Il semble qu’il y ait unanimité. De nos jours, il est très courant d’entendre des plaintes de la part de fatigue excessive dans la routine des gens. Beaucoup de gens se demandent comment cela peut se produire même si nous dormons bien, car le sommeil n’est pas le seul facteur qui détermine l’humeur.

La fatigue est, en fait, la manifestation d’un manque d’énergie des cellules, qui peut être causé par une carence en nutriments ou par l’absence d’un contrôle adéquat de la production d’ATP (adénosine triphosphate), la molécule responsable de cette énergie. Le sommeil n’est donc qu’un des facteurs qui nous aident à lutter contre la fatigue. Pour y mettre un terme, nous devons adapter nos habitudes. Il est possible de faire travailler davantage les journées et de se sentir beaucoup plus volontaire dans toutes les activités en adoptant des comportements plus sains. Voici six des principaux comportements qui entraînent une fatigue excessive.

Fatigue excessive : qu’est-ce que c’est ?

Manque de sommeil adéquat : ne pas dormir les heures nécessaires ou avoir un sommeil de mauvaise qualité nuit à la récupération de l’organisme. Activité physique excessive : associée à un manque de repos et à une alimentation inadéquate, elle peut entraîner un effondrement énergétique de l’organisme. Alimentation inadéquate : une alimentation équilibrée, composée de macro et micronutriments en quantités appropriées, en portions divisées toutes les trois heures et une hydratation d’au moins 1,5 litre d’eau par jour, fournit les nutriments nécessaires pour éviter la fatigue.

L’excès de stimulants : le café, le thé maté et les énergisants peuvent entraîner une augmentation chronique de la production d’adrénaline par l’organisme. Les maladies chroniques : parfois, avant de manifester des symptômes plus évidents, ces maladies peuvent commencer par une fatigue persistante. Dans ce cas, une évaluation médicale est toujours importante. Stress excessif : l’adrénaline libérée dans les situations de stress chronique entraîne un déséquilibre hormonal et des neurotransmetteurs, ce qui nuit à un certain nombre de voies métaboliques responsables de la production d’ATPâ.

Comment avoir une meilleure qualité de vie et prévenir la fatigue excessive ?

La qualité de vie va bien au-delà du fait d’avoir un menu équilibré, c’est un ensemble d’habitudes saines. Et comme on le voit, la fatigue excessive, bien souvent, est donnée par le manque de ces habitudes au quotidien. En y réfléchissant, le Namu a énuméré quelques pratiques qui peuvent vous aider à prévenir la fatigue excessive et contribuer au bien-être. Regardez !

Une bonne nuit de sommeil

Si le manque de sommeil adéquat peut entraîner une fatigue excessive, un boa noite est excellent pour avoir une journée plus productive et pleine d’énergie. L’idéal est donc de dormir, en moyenne, 8 heures par jour.

Des appareils électroniques ? Pas du tout. Vous devez éteindre la télévision et éviter d’utiliser un téléphone portable avant de vous coucher. L’utilisation doit être limitée à 2 heures avant le coucher. Tu as faim ? Optez pour des aliments légers. Les aliments riches en sodium et en graisses peuvent peser sur l’estomac et affecter le sommeil, ce qui peut entraîner une fatigue excessive. Restez vigilants !

Des activités physiques dans la bonne mesure

Il ne sert à rien de rester 24 heures sur 24 à la salle de sport, croyez-moi. Comme déjà mentionné, l’exercice excessif augmente le risque de fatigue excessive, et ce n’est pas ce que vous voulez, n’est-ce pas ? conscience du corps est très important pour maintenir la santé du corps. C’est elle qui donne les limites nécessaires pour éviter les blessures et les effondrements du corps. En outre, elle est essentielle à la connaissance de soi.

Régime équilibré

Si un excès de stimulants augmente les risques de développer une fatigue excessive, avoir une alimentation équilibrée présente de grands avantages. Tout ce qui est en excès est mauvais pour vous, alors apprenez à composer un menu coloré, naturel et fonctionnel. Le manioc, la banane, l’avocat, le miel, les pois chiches, les lentilles, les haricots et d’autres légumineuses entrent dans la liste des aliments énergétiques. Faites une purée de yucca, un guacamole, un shake de banane, une salade de pois chiches, peu importe. Vous ne devriez avoir dans votre assiette que les nutriments nécessaires (protéines, glucides, vitamines, minéraux, etc.) pour maintenir l’organisme à jour.

Yoga

C’est un fait, le stress n’est pas bon pour la santé et peut provoquer une fatigue excessive. C’est pourquoi des pratiques comme le yoga sont si bénéfiques pour la qualité de vie. Parmi les avantages de la pratique constante du yoga sont : le soulagement du stress et de l’anxiété, l’amélioration de la qualité du sommeil et l’équilibre entre le corps et l’esprit. Vous en voulez plus ?