La consommation de produits de beauté sains a augmenté chaque année. Les personnes qui ont changé, ou veulent changer, de mode de vie ne s’arrêtent pas seulement à la nutrition, mais vont au-delà. C’est pourquoi les cosmétiques végétaliens et biologiques sont les plus recherchés lorsqu’il est question de la santé de la peau. Mais, après tout, connaissez-vous la différence entre les deux ?

Pour commencer, il est nécessaire de contextualiser les deux mots

Le véganisme est un mode de vie qui exclut toute forme de cruauté envers les animaux. Cela s’applique aux aliments, aux médicaments, aux vêtements et aux cosmétiques. Les personnes végétaliennes ne portent pas de cuir, ne boivent pas de lait et n’utilisent pas de produits testés sur les animaux.

Selon les données de la Société végétarienne brésilienne, SVB, 16 millions de Brésiliens seraient végétariens, 5 millions végétaliens.

Tout le monde a dû entendre parler de l’alimentation biologique. Ces aliments se distinguent par le fait qu’ils sont 100 % sains, car ils ne contiennent pas de pesticides, substances toxiques qui nuisent à l’organisme. Le concept de bio peut également être appliqué dans d’autres domaines, comme les produits de beauté.

Principales différences

Le produit de cosmétique dit « naturel »

Le produit de beauté « naturel » utilise des composants issus de la nature :

  • végétal (les plantes),
  • minéral (comme l’argile, le kaolin),
  • ou animal (le miel).

Cependant, un produit cosmétique dit « naturel », peut contenir des matières premières controversées comme le parabène, étant donné qu’il n’est encadré par aucune législation.

Il faut donc bien vérifier qu’il soit écrit « sans parabène ».

Et il faut que la composition du produit soit 100% naturelle.

En effet, attention à l’expression « d’origine naturelle » qui ne veut pas du tout dire « naturel ». Cela veut juste dire qu’il est extrait d’une matière première naturelle. Mais il peut avoir subi de nombreuses transformations.

Aucun pourcentage d’ingrédients naturels n’est obligatoire dans les cosmétiques « naturels ».

Aucune obligation non plus sur la provenance des produits et les procédés de fabrication.

C’est pourquoi il est important de privilégier les marques qui sont transparentes sur la composition de leurs produits et leur mode de fabrication. Elles privilégient des produits purs aux formules efficaces sans composants inutiles.

Les cosmétiques biologiques sont ceux qui sont fabriqués avec des matières premières 100 % naturelles. Les matériaux utilisés sont certifiés et ne nuisent pas à l’environnement. Ces produits ne contiennent pas de pesticides, de même que les aliments, c’est-à-dire qu’ils sont produits de manière durable.

Un vrai cosmétique bio suit 3 engagements :

  • un engagement technique,
  • éthique,
  • et marketing.

En pratique on doit donc trouver dans la cosmétique bio un pourcentage élevé de produits d’origine naturelle et biologique.

Et les cosmétiques vegan alors ?

Dans la composition des cosmétiques végétaliens, les matières premières sont exclusivement d’origine végétale.

Toute matière d’origine animale est bannie telle que le miel, la cire d’abeille ou la kératine animale issue de déchets d’animaux kératiniques (cornes et sabots, plumes, membranes de coquilles d’œuf).

La « kératine végétale » (ou phyto-kératine) est issue, elle, de protéines de blé, de soja ou de maïs et est riche en acides aminés.

Les cosmétiques végétaliens sont ceux qui ne contiennent pas d’ingrédients d’origine animale, tout comme les cosmétiques biologiques. Cependant, la principale différence est que les produits végétaliens ne sont pas nécessairement biologiques et naturels, puisqu’ils peuvent avoir dans leur composition des matières premières non certifiées. En d’autres termes, les ingrédients utilisés dans les cosmétiques végétaliens peuvent être synthétiques.

Maintenant que vous connaissez la différence entre les cosmétiques végétaliens et biologiques, que diriez-vous d’apprendre deux recettes pratiques et sans rien d’origine animale ? Votre corps vous en remercie et l’environnement aussi.

Déodorant végétalien (Glamour)

Ingrédients :

  • 4 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • Huiles essentielles (choisissez celles que vous voulez)

Comment se préparer ?

Faites fondre l’huile de coco (ne faites fondre l’huile que si elle est solide). Ensuite, mélangez le bicarbonate de soude. Si vous êtes allergique aux huiles essentielles, laissez le déodorant comme ça. Si vous voulez avoir un parfum, ajoutez quelques gouttes d’huiles dans le produit. Mélangez et versez dans un bocal (il est important qu’il ait un couvercle). Laissez refroidir.

Shampooing Juá (Laura Vegan)

Ingrédients :

  • 1l d’eau
  • 100g de jaborandi (ou toute autre herbe de votre choix, comme la menthe, la camomille)

Comment se préparer ?

Mettez un litre d’eau dans une casserole avec 100g de zeste ou de jus d’écorce. Faites bouillir le mélange pendant 15 minutes et ajoutez 100g de l’herbe choisie. Couvrez la casserole et laissez-la reposer pendant encore 15 minutes. Ensuite, filtrez le mélange et laissez-le refroidir. Conservez-les dans des bocaux ou des petites bouteilles.

Le contenu vous a-t-il plu ? Gardez un œil sur le lancement du nouveau cours de cosmétiques naturels Namu Courses. Pendant qu’il ne sort pas, apprenez de délicieuses recettes végétaliennes, toutes préparées par des chefs renommés.