Résilier et changer d’assurance emprunteur : Les avantages et les pièges à éviter

assurance emprunteur

Publié le : 28 novembre 20234 mins de lecture

L’assurance emprunteur est un élément indispensable lors de la souscription à un crédit immobilier. C’est une protection pour l’emprunteur comme pour la banque en cas d’incapacité de remboursement. Mais il n’est pas rare que certains assurés remettent en question leur contrat d’assurance actuel, plusieurs raisons qui incitent à résilier et changer d’assurance de prêt. Cette démarche n’est pas non plus sans risques, un mauvais timing de résiliation, une comparaison superficielle des offres ou la négligence des conditions générales de la nouvelle assurance sont autant de pièges à éviter.

Pourquoi résilier et changer d’assurance emprunteur ?

En optant pour une offre plus adaptée aux besoins spécifiques, le potentiel d’économies s’avère considérable, grâce à la loi Hamon, cette démarche peut maintenant être entreprise à tout moment.

Le respect de certaines conditions est indispensable pour opérer ce changement d’assurance, parmi celles-ci, figure la nécessité de communiquer une demande à l’organisme prêteur dans les délais impartis. La loi Lemoine impose aussi aux établissements bancaires de fournir une fiche standardisée d’information qui détaille les garanties exigées. Grâce à ce document, l’emprunteur peut jouer la concurrence et choisir l’assureur qui lui convient le mieux. Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez vous rendre sur ce lien.

Les avantages de changer d’assurance emprunteur

En premier lieu, l’économie réalisée peut être significative. Selon le taux d’assurance et les conditions du nouveau contrat, l’économie peut atteindre plusieurs milliers d’euros sur la durée totale du prêt.

Le changement d’assurance emprunteur permet d’obtenir de meilleures conditions d’assurances. La nouvelle assurance peut offrir une couverture plus adaptée aux besoins de l’emprunteur, avec une prise en charge plus large et des délais de carence et de franchises plus courtes. L’emprunteur a la liberté de choisir son assurance pour une couverture optimale, en fonction de son état de santé par exemple.

Le droit de résilier à tout moment après la première année de souscription permet à l’emprunteur d’améliorer sa protection en fonction des changements de sa situation personnelle. En cas d’invalidité et d’incapacité, ou de décès, l’indemnisation de l’assurance emprunteur peut prendre en charge le remboursement du prêt.

En bref, le changement d’assurance emprunteur est une opportunité à saisir pour améliorer sa couverture et réaliser des économies. Pour plus d’informations, consultez april.fr.

Pièges à éviter lors de la résiliation d’une assurance emprunteur

La résiliation d’une assurance emprunteur peut être un parcours semé d’obstacles pour les individus qui souhaitent acheter une maison. Plusieurs pièges peuvent survenir lors de ce processus. Voici une analyse détaillée de ces pièges et des moyens de les éviter.

Mauvais timing de résiliation

La date d’échéance est primordiale pour éviter un non-renouvellement automatique. Une faute dans la lettre de résiliation peut entraîner des conséquences potentiellement désastreuses. Des erreurs courantes lors du calcul du préavis de résiliation peuvent également surgir.

Il est essentiel de respecter scrupuleusement ces dates.

Choisir une nouvelle assurance sans comparaison approfondie

Il est important de vérifier l’équivalence des garanties lors du changement d’assurance. Le risque associé à la non-transmission d’un certificat d’adhésion à un nouveau contrat peut être évité en contrôlant chaque étape du processus de souscription.

Négliger les conditions générales de la nouvelle assurance

C’est un aspect décisif à considérer lors de la résiliation d’une assurance emprunteur. Pour éviter les risques, il est essentiel de lire toutes les clauses de la nouvelle assurance.

Plan du site